Home Articles par Edition Femmes d'Aujourd'hui Ma fille veut un chien
Ma fille veut un chien PDF Imprimer Envoyer

Ma fille a dix ans. Elle est l’enfant du « milieu » entre deux garçons et souffre d’être la seule fille. Depuis plus d’un an, elle nous réclame un chien. Nous sommes réticents à causes des contraintes d’organisation. Très maternelle et consciencieuse, elle a du mal à accepter notre hésitation et notre décision sans cesse reportée. Cela vaut-il la peine de satisfaire ce besoin « maintenant » ?

Votre fille aurait-elle le sentiment que les garçons prennent beaucoup de place ? Aurait-elle l’impression de n’être que peu de chose car elle ne ferait paire avec personne ? Ses frères sont une paire de garçons. Le couple parental est une paire. Et elle, puisqu’il n’y a pas de sœur, se retrouve sans face à face. Alors comment de pas rêver de l’animal idéal, celui qui est fidèle, qui ne trahit jamais son amitié, toujours avide de caresses, de mots tendres : un chien ? Le chien est l’image même de la complicité affectueuse toujours disposée à se faire l’objet de notre tendresse !

« Et moi et moi, à qui puis-je parler ? Confier mes questions face à l’adolescence ? Mes chagrins de fille de 10 ans qui quitte l’enfance ? » pense peut être votre fille. Son côté maternel est en manque. Non pas que vous ne l’aimiez pas assez mais nous avons tous à un degré plus ou moins différent besoin de l’affection d’un « pair » qui fait effet de miroir. Un chien peut, dans une certaine mesure, remplir cet office. Evidemment si vous habitez un appartement, un saint Bernard est à déconseiller…

Par contre ce qui me paraît aller totalement à l’encontre de ce besoin d’affection est d’entretenir le flou quant à la décision d’avoir ou non un chien. C’est refuser d’entendre le message de sa demande et renforcer le sentiment de solitude et d’incompréhension. Alors soit c’est oui, et l’on décide quand et comment et l’on se tient à la décision. Soit c’est non et on peut réfléchir à une autre solution, par exemple voir si un autre animal ne ferait pas l’affaire. Je ne parle pas d’un poisson rouge car ce n’est pas celui-ci qui pourra répondre au besoin de complicité dont rêve votre fille !

Mais est-elle vraiment la seule fille ? Votre fille ne pourrait-elle pas faire « paire »  avec sa mère ? Cela pourrait nourrir son côté « maternel ». A 10 ans on a besoin de moments uniques avec sa mère, de passer du temps à deux, d’être entre « filles », car un jour elle devra devenir une femme !

 

 

Commentaires
Rechercher RSS
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."