Home Articles par Edition Femmes d'Aujourd'hui Mon fils est moins aimé que celui de mon frère
Mon fils est moins aimé que celui de mon frère PDF Imprimer Envoyer

Je suis exaspérée par l’attitude de mon père et de ma mère qui s’occupent beaucoup des enfants de mon frère et pas du tout des miens. Du coup je leur en veux et j’ai moins envie de les voir. Ceci dit, je n’ai nullement l’intention de leur mendier quoique ce soit. Je l’ai déjà fait mais cela n’a engendré aucune réaction de leur part. Résultat des courses, j’ai renoncé à attirer leur attention sur cet état de fait. Que faire pour mes enfants ?

Nous rêvons tous d’égalité, de gestes qui, à nos yeux, symbolisent justice, amour également distribué, également partagé. Et pourtant, qu’on le veuille ou non la différence est un inévitable élément de la vie.

Mais parfois cette différence fait mal. Dans certaines familles, les parents posent un autre regard sur les filles et sur les garçons. Dans d’autres la différence se fait sentir entre les premiers et les derniers. Etc. Une chose est incontournable, nous aimons chacun de nos enfants différemment ! Chacun réveillant en nous d’autres lumières ou…d’autres ombres.

L’ennui advient lorsqu’un enfant vit cette différence comme un en moins d’amour par rapport à celui donné à un autre enfant. Mais lorsque l’on voit ses propres enfants réellement être aimé et investis comme on aurait voulu l’être, la blessure personnelle peut se guérir car au travers de l’amour transmis à notre descendance nous nous sentons reconnus et aimés.

Sans doute vous êtes-vous toujours sentie investie affectivement différemment que votre frère, par vos parents. Et vraisemblablement pas seulement différemment mais moins aimée, moins considérée. Et visiblement vous n’êtes pas gratifiée du « médicament » que pourrait être l’amour porté à votre enfant. Malgré vos tentatives, vos appels sont restés sans réponse. Quelque chose bloque dans la relation avec vos parents. Est-ce votre attitude qui les éloigne ? Ne peuvent-ils donner qu’à celui qui demande avec insistance ? Ou une blessure de leur propre histoire les empêche-t-ils de manifester l’affection que vous souhaiteriez qu’il donnent à votre enfant puisqu’ils ne peuvent vous la donner ?

Ce sera à vous de trouver la réponse la plus adéquate à leur attitude. Ce sera à vous de voir comment éclaircir ce qui n’est peut-être qu’un malentendu relationnel. S’ils ne veulent ou ne peuvent rein entendre ce sera encore à vous de faire le deuil de grands-parents de rêve pour vos enfants.

Mais vis à vis de ces derniers, qui n’y sont pour rien dans cette affaire, il faudra bien leur expliquer qu’il ne s’agit pas de leur personne qui serait mise en cause mais qu’ils font les frais des difficultés, de rivalités rencontrées aux générations antérieures.

 

 

Commentaires
Rechercher RSS
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."