Home Articles par Edition Femmes d'Aujourd'hui Mon fils me contrôle
Mon fils me contrôle PDF Imprimer Envoyer

Mon fils de 9 ans souffre d’une angoisse d’abandon depuis 2 ou 3 ans (je suis séparée d’avec son père depuis un peu plus d’un an). Par exemple, il ne supporte pas qu’on le laisse seul 2 minutes (le temps d’aller chercher le courrier) et, chaque soir, il nous demande, à mon compagnon et à moi-même, ce que l’on va faire de notre soirée, dans quelle pièce on va aller…Il nous demande aussi de faire du bruit pour le rassurer. Est-ce inquiétant ? Dois-je l’emmener consulter, pour éviter que cela ne s’installe et qu’il en souffre une fois devenu adulte.

Vous avez raison de vous questionner par rapport au comportement de votre fils car il est urgent de remettre les pendules à l’heure ! Il se pourrait que son attitude ait pour origine une angoisse d’abandon mais la façon dont les choses se déroulent actuellement l’empêche de vivre pour lui. Par conséquent, il abandonne la construction psychique de sa personne, car, il ne vit qu’au travers du contrôle qu’il a de votre corps et qu’il vous impose…

C’est donc en premier lieu à cet endroit qu’il faudra prendre des mesures en douceur mais draconiennes. Prenons la situation du soir. Il veut savoir où et à quoi vous allez consacrer votre soirée. Probablement lorsque votre mari vous a quitté et lorsque vous avez trouvé un nouveau compagnon, dans un premier temps, pour rassurer votre fils, pour lui confirmer que vous n’aller jamais l’abandonner, vous lui avez sans doute fait part de tous vos faits et gestes en son absence. Mais la vie continue et si maintenant vous voulez l’aider à vivre dans SA réalité quotidienne, inscrire en lui la permanence de votre affection, il faut arrêter de lui rendre des comptes car ce n’est qu’à ce prix qu’il croit que vous ne l’abandonnerez pas ! Et cela n’ira pas en améliorant car il risque de devenir de plus en plus intrusif dans votre vie intime ce qui finira par provoquer des réactions violentes de rejet. Justement ce que vous voulez éviter qu’il ressente !

Ce n’est pas si difficile. Allez chercher le courrier seule même s’il crie et hurle. A votre retour il vous retrouvera bien vivante et lui pas mort d’avoir perdu sa mère de vue, puisque même sans son contrôle, elle est revenue… !

Il faudra prendre un point après l’autre, ne pas vouloir tout changer d’un coup. Commencez par ne plus lui faire le descriptif de votre soirée. A sa question répondez : « Je n’en sais rien. Tu sais la vie ne se programme pas complètement à l’avance. Ne t’inquiète pas , …s’occupera bien de moi ! » Montrez-lui qu’il faut faire place à l ‘imprévu, à la créativité du moment. Tout ne peut pas et ne doit pas se contrôler. De  plus, et c’est essentiel, ce qui se passe entre vous et votre compagnon ne le regarde pas, c’est votre vie privée. C’est indispensable de le lui signaler et d’être ferme à ce niveau. Vous lui démontrez ainsi qu’il n’est pas responsable de votre emploi du temps ni de vos ébats…Il doit s’occuper de lui pas de vous !

Bien sur, de son côté, cela déchaînera rage et grincements de dents, pleurs et désolations. Restez calme et ferme et expliquez lui qu’il verra le lendemain qu’il n’est pas mort de ne pas avoir su…Soyez ferme à deux, le soir sa place est dans son lit, qu’il dorme ou non cela ne vous regarde pas mais il doit être à sa place ! Votre compagnon doit assumer la sienne en participant activement à la mise en place de la Loi qui interdit notamment l’inceste c’est à dire le tout pouvoir sur le corps parental et vice versa…

 

 

Commentaires
Rechercher RSS
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."