Home Articles par Edition Le Ligueur Le monde vu par Arnold
Le monde vu par Arnold PDF Imprimer Envoyer

Une nouvelle année scolaire s'annonce. Pour les uns c'est chose connue, pour d'autres, cela implique de se lancer dans une nouvelle aventure.
Qu'il s'agisse de l'entrée en frebelle, d'entamer sa première primaire, ou encore d'entrer en humanités, à chaque fois, l'enfant doit franchir un pas vers l'inconnu, vers la conquête d'un nouveau monde. Un univers avec son code, ses repères spécifiques, son atmosphère. Un univers à comprendre et à conquérir pour y trouver sa place.
Pour certains enfants l'adaptation à un nouveau milieu constitue une réelle gymnastique mentale ou émotionnelle. Aussi afin de traverser ces différentes étapes sans accidents majeurs, l'enfant a besoin d'adultes sereins, prêts à accepter l'individualité propre à chaque enfant.
Pour d'illustrer la possible différence, que peut avoir un enfant par rapport à un autre, dans la vision du monde et des choses qui l'entourent, laissez moi vous citer les propos d'Arnold.
Ce petit garçon a, il faut le reconnaître, connu une expérience assez exceptionnelle. Âgé de 18 mois, il embarque avec ses parents pour une croisière en voilier qui durera...18mois. Revenu sur la terre ferme après un an et demi de navigation constante, le petit Arnold âgé alors de trois ans réintégra une vie "normale".
S'adapter à son nouvel environnement fait de briques et du plancher des vaches demanda à ce petit un énorme travail de restructuration mentale. Pour lui, le monde n'était constitué que d'eau et d'îles. Après trois semaines de vie sédentaire, il déclara: "Maman quand partons-nous? Ici ce n'est pas un bon port, il n'y a pas de bateaux et d'ailleurs j'ai mon nez qui coule tout le temps!". Ainsi, ce qui, à nos yeux parait l'évidence même, à savoir les maisons, les villages, les routes, les villes étaient pour cet enfant des notions inconnues et donc difficilement concevables.
La réflexion suivante nous témoigne comment Arnold avait structurer sa logique et ses repères par rapport au monde aquatique. Revenu sur la terre ferme à l'époque de la chute des feuilles, il alla ramasser des châtaignes avec sa grand-mère. Revenu auprès de sa mère il lui dit: "Maman, cette après-midi, j'ai été à la pêche aux oursins avec Mamy."...
Comme vous le savez sans doute, c'est entre ses un et trois ans qu'un enfant pose les premiers jalons de sa structuration spatiale ainsi que de ses repères dans le temps. Nous essayons d'aider un enfant à se retrouver dans l'horaire journalier par rapport à certains point fixes comme le repas de 1Oh, ou encore le retour à la maison après le travail, etc... Pour Arnold élevé entre ciel et eau, se repérer grâce à la position des astres était chose aisée voir spontanée. Aussi, pendant les trois mois qui suivirent son retour à la maison familiale, il pouvait le soir, au plus grand étonnement de tous, donner assez exactement, sans la voir, la position de la lune.
Habitué à avoir une salle de jeu de la taille d'un couchette,, Arnold eut bien de la peine à comprendre l'utilité des nombreuses pièces composant une maison. Pourquoi fallait-il grimper cette chose étrange appelé escalier pour aller se coucher? Le living n'est-il pas bien assez grand pour accueillir les lits!
Encore un dernier exemple: le chauffage. Entendant celui-ci ronronner, le père d'Arnold lui demanda: "Qu'est ce que ce bruit?". Le plus naturellement du monde l'enfant répondit spontanément: "Le bruit du moteur."
"Un moteur pour quoi faire?" demanda le père.
""Ben, pour faire avancer la maison naturellement!"  rétorqua le petit. Cette réflexion pourrait faire croire à un certain manque d'intelligence de la part de cet enfant. Il n'en est rien , simplement il lui fallu tout un temps pour remettre de l'ordre ou plutôt mettre un ordre diffèrent dans sa conception du monde afin de comprendre le fonctionnement de son environnement terrestre.
Pensant à Arnold, ne stressez pas trop si un de vos enfants a plus de mal qu'un autre à s'adapter à son nouveau milieu scolaire. Sans doute dans sa tête, les choses sont organisées si différemment qu'il a du mal à se repérer face aux nouvelles données proposées. Pour certains votre patiente compréhension suffira, pour d'autres un coup de pouce sera nécessaire et qui sait pour certains il faudra peut-être repenser le choix d'enseignement.

Commentaires
Rechercher RSS
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."