Home Articles par Edition Le Ligueur Bavarder pour bavarder
Bavarder pour bavarder PDF Imprimer Envoyer

"Ma fille est un vrai moulin à paroles. Elle a mis beaucoup de temps avant de se décider à parler mais croyez-moi, aujourd'hui, elle rattrape le retard!"
Ces enfants bavards, ne supportant pas un moment de silence, parlant de tout et de rien, répétant parfois, à plusieurs reprises, la même anecdote, ils ne sont pas si rares et chose certaine, ils fatiguent l'adulte leur tenant compagnie!
Inès, charmante petite fille de 7ans, est épuisante tant elle est intarissable. Elle fait partie de cette catégorie d'enfants dont on dit: "Elle parle pour ne rien dire." L'agacement parental quant à son incessant bavardage ne la laisse guère indifférente puisqu'elle déclare d'un ton mi-figue, mi-raisin: "Savez-vous à quel moment mes parents m'aiment le plus? Eh bien c'est lorsque je ne parle pas!" Même sachant cela, Inès ne peut s'empêcher  de parler sans arrêt.
Reste à savoir si l'enfant bavard à outrance, parle réellement sans but, si vraiment il tient sans cesse le crachoir pour ne rien dire? Je ne le pense pas. Un adulte peut, consciemment tenir un discours "politique", un discours cherchant à aveugler, à étourdir, ou à occuper l'interlocuteur sans que ce discours ne recèle de message particulier. L'enfant, par contre, ne sait que parler "vrai" même par son  bavardage creux, l'enfant moulin à paroles, cherche à signifier quelque chose d'essentiel..
Quid alors d'un enfant Inès qui parlerait pour ne rien dire? Plusieurs messages sont possibles:
-Soit il nous parle de son angoisse face au vide du silence car s'étourdir de paroles est une façon comme une autre d'empêcher une pensée angoissante, triste ou difficile de remonter à la surface du conscient et de vous harceler.
-A moins que ce ne soit une question restée sans réponse ou sans mots qu'il cherche à éviter; il parle alors tout azimuts pour éviter la possibilité qu'un moment de  silence  s'installe, tant il craint de son attention consciente qu'elle se focalise sur la question restée en suspens.
-Une constatation: les enfants bavards ne le sont pas d'office avec tous les adultes. Dans certains cas, le bavardage sert à protéger l'adulte de ses propres angoisses. En papotant sans cesse, l'enfant provoque un bruit de fond permanent évitant ainsi à l'adulte de se retrouver face au vide du "non-bruits"!
-Prendre sans cesse la parole, peut aussi être une façon illusoire d'occuper un espace; le silence serait alors pour l'enfant synonyme de perte d'une place affective. Il craint, s'il se tait, de disparaître du champ d'attention de l'adulte. L'enfant bavard comme une pie, sollicite et envahit au maximum tout le l'espace du champ sensoriel auditif de l'adulte.
-D'autres raisons encore, sans doute, poussent certains enfants à occuper ainsi inlassablement le devant de la scène auditive d'une famille. En tous cas, parler sans arrêt, est une façon de couper la parole à l'autre, ce type de discours n'attendant pas une intervention de l'interlocuteur. Dans la même foulée, le bavard se noyant dans un flot de paroles vides, s'empêche de formuler ce qu'il à vraiment à dire.
Une chose est certaine, loin de parler pour ne rien dire, l'enfant bavard
parle pour dire quelque chose mais le message qu'il cherche à faire
passer est bien diffèrent de celui contenu dans les paroles de ses
interminables bavardages.

Commentaires
Rechercher RSS
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."