Les enfants dauphins Imprimer

. La logique enfantine est essentiellement analogique. Pour parler de choses abstraites, les petits utilisent couramment le symbolisme animalier;.ainsi l'univers marin et ses nombreux habitants illustrent souvent leurs productions.
Lors d' un petit article précédent, nous avons abordé le thème des mamans "requins", évocation de la manière dont, pour parler de leur angoisse face à l'ampleur du pouvoir maternel, les enfants font appel, entre autres, à des images de loup, de crocodile ou de requin. Ces animaux symbolisent l'angoisse d'impuissance de mise à distance de la mère tant aimée et si aimante.
Dans les dessins évoquants cette peur se trouve souvent, devant les dents acerbes du requin, un poisson plus ou moins grand est en passe de se faire dévorer par le prédateur. L'enfant se vivant comme fragile et vulnérable, se représente tel un petit poisson rouge ou une sardine explicitant ainsi sa crainte de ne pas avoir la force d'échapper à la maîtrise du pouvoir maternel. Par contre, s'il s'imagine tel un dauphin, les choses pourraient se passer autrement, le dauphin étant un animal plein de ressources!. La petite Sophie, âgée de six ans, l'explicite fort bien. Écoutons-la.
" Tu vois, ici, j'ai dessiné un affreux requin avec des grosses dents. Il ne pense qu'à une chose: comment manger ce dauphin à la chair bien tendre! Alors il nage derrière de toutes ses forces, il croit que le dauphin n'a rien vu. Il faut savoir que les dauphins sont des animaux très intelligents, ils captent des ondes, s'avertissent l'un l'autre des dangers et détectent les méchants requins." Face à la pression maternelle, Sophie ne se ressent pas réellement démunie. Sans doute n'a-t-elle pas les mêmes savoirs, et qui dit savoir dit pouvoir, que l' adultes, mais tel un dauphin elle peut compter sur ses connaissances télépathiques! Eh oui, le jeune enfant, ceci ne peut plus être dénié, capte nos sentiments les plus intimes et souvent, à notre stupéfaction ils en savent long sur nos angoisses ou désirs secrets...Mais écoutons la suite de l'histoire.
"Alors le dauphin pour échapper à son ennemi, avait toutes sortes de trucs. Par exemple, comme j'ai dessiné ici il peut sauter au dessus de l'eau et échapper au regard du requin. Les dauphins sont gentils mais quelquefois ils peuvent se fâcher et alors ils vont attaquer les requins. Les requins attaquent par derrière et mordent et font saigner. Les dauphins ont une autre technique: comme ils sont très rapides ils foncent sur les requins, plongent en dessous et leur donne un formidable coup dans le ventre. Cela fait bien mal aux requins qui alors quelquefois arrêtent d'attaquer les gentils dauphins. Ici le dauphin a gagné."
Je ne peux garantir la véracité de cette information quant au moyen de défense des dauphins, par contre il est courant de voir un enfant taper dans le mille pour désarçonner son parent! En effet non seulement les enfants sont branchés sur notre inconscient mais aussi, souvent, ils n'hésitent pas à nous taper de plein front dans le ventre! A savoir, sans vergogne, certains de nos chers petits, sans détour ni pitié, nous obligent à affronter nos failles... Ainsi Jacques, sachant que son père aurait plutôt tendance à fuir son rôle de père, pour le forcer à intervenir, fera milles bêtises. Ou encore, telle maman ne supportant pas les cris aura un enfant hurlant à pleins poumons à la moindre contrariété, sachant qu'utilisant ce biais, il a de grandes chances d'avoir gain de cause! Un adulte supportant mal tout ce qui n'est pas impeccablement propre aura peut-être un enfant qui le provoquera en jetant sa nourriture au sol, etc...
Les enfants "dauphin" par leur attitude, révèlent nos vulnérabilités, ils nous aident ainsi à évoluer en nous poussant à questionner nos points faibles. Avoir un enfant sardine est bien sûr moins contraingnant mais soyons reconnaissants aux enfants dauphins d'oser nous confronter à nous-mêmes.

Commentaires
Rechercher RSS
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."