Home Articles par Edition Le Ligueur L'argent de poche, c'est fastouche
L'argent de poche, c'est fastouche PDF Imprimer Envoyer

Diane Drory
" Moi, je n'ai jamais eu d'argent de poche.  Ce n'étais pas nécessaire. Quand j'avais envie de quelque chose, je le demandais à mes parents ", déclare Patrick.
Sa femme Jeanne, elle, n'a jamais osé demander.  Elle devait être contente avec ce qu'elle recevait.  Influencés par les idées " modernes " d'autres parents, ils donnent par semaine, cinquante francs à leur aîné de huit ans et vingt francs à Emile qui n'en a encore que sept.
L'aîné, au tempérament économe, déclare l'autre jour à sa mère : " Maman, l'argent de poche, c'est fastoche. "  D'une main, il exhibe sa tirelire déjà dotée de plusieurs billets de cent francs tandis que dans l'autre, il tient la liste des objets qu'il souhaite acquérir.
" Des choses intelligentes, raconte Jeanne.  Il a le sens de l'argent.  Depuis qu'il reçoit de l'argent de poche, il a tout économisé et il projette de le consacrer à l'achat de livres ou de petites autos pour compléter sa collection ."
Emile, le cadet, est connu dans la famille pour son côté fantasque et généreux.  Au début, il donnait son argent de poche à ses copains ou, tout simplement, il le perdait.
" C'est dans l'intérêt de l'aîné que nous n'avons pas supprimé l'argent de poche car, vraiment, avec Emile, c'est de l'argent jeté " dit le père.  Et la mère de surenchérir : " Ce week-end, nous avons passé une journée à la mer.  Emile emmena son argent.  Par malheur, nous nous parquâmes juste devant un magasin de jouets.  A l'entrée, il y avait un distributeur automatique de " crasses . "
Emile vit une babiole qui lui plaisait et mit 20F dans la machine.  A son étonnement et à sa déception, la machine lui délivra un autre objet et spontanément Emile s'écria : " Quelle horreur ! "
Je ne pus m'empêcher de lui dire que c'était vraiment ridicule de dépenser son argent à des bêtises.
Sur ce, il me rétorqua : " Je vais demander à la madame si je peux échanger. "
Evidemment, vous vous en doutez, la dame refusa et Emile quitta le magasin avec son horreur en poche. " Je me demande vraiment s'il faut encore lui donner de l'argent de poche puisqu'il le gaspille à n'importe quoi? "
Difficile pour les parents de s'imprégner de l'idée que cet argent qu'ils donnent à leur enfant n'est plus à eux, qu'il n'ont donc pas à contrôler à quoi il est dépensé.
Donner de l'argent de poche ne sert pas à ce que l'enfant en fasse ce que le parent souhaite.
L'argent de poche a comme but d'apprendre à l'enfant à gérer, à utiliser un avoir, le sien,  son argent, pour acquérir des choses qui lui font plaisir.
Emile, avec ses vingt F, vient de faire une sacrée expérience.  Remarquons tout d'abord que ce petit qui, il y a six mois, perdait ou donnait tous azimuts son argent, avait en allant à la mer, de l'argent à lui...C'est qu'il avait déjà appris à s'accorder le droit d'avoir, de garder quelque chose pour lui.
Grâce à ses vingt F, Emile a appris qu'il faut réfléchir au comment obtenir ce que l'on souhaite.
Il a plongé dans la dure réalité : une machine à boules ne fournit pas d'emblée la boule enviée; de plus, si on acquiert pour son argent autre chose que ce que l'on souhaite, il n'est guère aisé de faire marche arrière.  Il y a gros à parier qu'il cherchera à investir ses prochains vingt F de façon plus profitable !
Ainsi, chemin faisant, Emile apprend pas à pas à garder son argent, son avoir personnel afin de l'utiliser à des fins profitables et cela  finalement pour une somme modique...
Tant de grands adolescents ou d'adultes dépensent mal, gaspillent ou perdent de grosses sommes d'argent tout simplement parce que, enfant, n'en ayant jamais eu à eux, ils n'en connaissent pas le maniement.

Commentaires
Rechercher RSS
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."