Home Articles par Edition Le Ligueur Le foetus notre ancetre
Le foetus notre ancetre PDF Imprimer Envoyer

Des choses de la vie ...- Le ligueur -
Diane Drory
Traditionnellement, ne dit-on pas : " Ce sont les vieux qui savent ? " Pourtant, de la conception à la petite enfance, nos enfants ne seraient-ils pas porteurs eux aussi, de toute une sagesse, d'un réseau de connaissances ?
L'histoire de ce petit garçon nous suggère que oui.  C'est indéniable, les tous-petits " savent " certaines choses concernant les adultes et le monde qui les environne.  Des choses que nous, adultes, ignorons tout simplement parce que nous les avons oubliées.
L'autre jour, une maman accompagnée de son Kevin, âgé de cinq ans, vient me trouver.
Cette maman pleine de bon sens, très à l'écoute de son enfant, éducatrice structurante, voudrait voir son petit tout à fait épanoui.
Elle raconte : " Le fait que Kevin mouille son pantalon pendant la journée me préoccupe.  Pourtant, depuis quelque temps, les choses vont beaucoup mieux.  Il y a trois mois, Kevin souffrait de réelles insomnies et ne voulait plus rien faire tout seul ".
" Aurait-il eu une raison d'avoir soudainement peur de grandir ? " lui demandai-je.
" Je ne sais pas, mais à cette époque il me disait toujours : " J'ai envie de rétrécir " " J'ai envie d'aller jouer dans ton ventre et de te donner des  coups de pieds ".  Je suppose que s'il me parlait d'envie de retourner dans mon ventre c'est que quelque chose lui faisait peur? "
Sur ce, l'enfant qui jouait dans un  coin de la pièce, relève la tête et dit : " c'est parce que Maman a peur ". Sa maman interloquée, lui répond  " Peur?  De quoi aurais-je peur?  Mais non, mon bonhomme, je n'ai pas peur de toi, je serai ravie que tu grandisses et que tu deviennes un homme ".
Intriguée par la réponse du petit, je tente une question sur la grossesse et la naissance.  La maman enchaîne : " Vous savez, tout se passa à merveille, j'adore être enceinte.  J'ai eu un peu d'eczéma pendant la grossesse, il est vrai, mais la naissance se passa sans un problème ".
Sachant que l'aînée est une fille et que par conséquent Kevin est le premier fils né dans cette famille, je demande :  " Et quel effet cela vous a-t-il fait de vous retrouver devant un petit garçon ? "
Eclat de rire de la maman " Maintenant que vous me le demandez, c'est vrai que je n'y avais plus jamais pensé, ça m'a fait tout drôle un garçon ! Face à ce petit zizi, là au milieu, je me sentais toute perdue..."
" Oui, je sais, tu as eu peur.  Tu sais quand j'étais dans ton ventre je pouvais voir ta mémoire.  Maintenant ma tête parle ", continue l'enfant en regardant sa mère.
Silence.  Cet enfant disait-là, innocemment, ce dont tant de gens doutent encore : un foetus est non seulement physiquement proche de la mère mais il l'entend aussi penser, il voit sa mémoire....
La maman, un peu saisie par les propos de son fils, lui demande : " Te souviens-tu encore d'autres choses que tu pouvais voir dans ma mémoire ?.
L'enfant réfléchit longuement et dit : " Non.  Je suis trop grand maintenant, j'ai oublié
ta mémoire ...".
N'est-ce pas là étrange mystère du tout-petit, qui a accès aux souvenirs enfouis dans la mémoire de ses ascendants?  Héritier de l'histoire humaine, il en connaît sans doute, au départ,  toutes les clés....

Commentaires
Rechercher RSS
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."