Home Articles par Edition Le Ligueur Les repas chauds
Les repas chauds PDF Imprimer Envoyer

Diane Drory
En général, le midi, les écoles offrent aux enfants deux possibilités : manger froid ( à ce moment-là, l'enfant mange les tartines préparées avec amour par Papa ou Maman le matin ), ou manger chaud,  à savoir un repas complet préparé par le personnel cuisinier de l'école ou amené sur place par un traiteur.
Une maman raconte : " Ma fille se plaint de maux de ventre depuis qu'elle mange au restaurant de l'école.  Pourtant, la nourriture me paraît de parfaite qualité.  Est-ce un caprice?  Dois-je la reprendre à midi ?".
Nombreux sont les petits qui préfèrent manger froid et grignoter les tartines à l'odeur familiale, alors que, souvent , le local des pique-niques est moins spacieux et moins accueillant que le réfectoire...
Pourquoi tant d'allergies aux repas chauds?  Que pourrait signifier pour l'enfant " manger chaud ailleurs "?
Les repas, manger, la nourriture...sont autant de repères quotidiens qui, depuis la toute petite enfance, permetttent de construire la relation parent-enfant.  Que d'amour, de chaleur, de sentiment, de réassurance un enfant peut emmagasiner lors des repas !  Certains enfants, en refusant de manger chaud à l'école, ne signeraient-ils pas leur crainte d'être privés de ces moments affectifs privilégiés?
Pour ces enfants, manger chaud symbolise le foyer familial.  C'est la garantie de l'existence d'un lien sécurisant où vivent des échanges affectifs profonds.  Un malentendu les fait imaginer que maman souhaite, maintenant qu'ils sont plus grands - trop grands -?- se soulager d'un rôle affectif et délègue cette tâche au  cadre scolaire...ce que l'enfant ne peut accepter.  On peut le comprendre : rien n'est plus important que l'amour parental.  Il y a de quoi avoir mal au ventre à l'idée de perdre ce bien précieux...
Pour éviter maux de ventre et autres souffrances.  Pourquoi ne pas rassurer l'enfant, lui expliquer que les parents ne démissionnent en rien de leur rôle protecteur aimant, lui aménager un moment privilégié au retour de l'école?  Pendant ce temps, parents et enfants jouent, font des câlins, échangent autant d'amour, si pas plus, que pendant le repas chaud.
Ainsi, s'éloigner de maman, manger ailleurs, grandir, n'est pas synonymede " perdre la sollicitude maternelle ".

Commentaires
Rechercher RSS
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."