Home Articles par Edition Le Ligueur Maman je vais te faire un dessin
Maman je vais te faire un dessin PDF Imprimer Envoyer

Diane Drory
Parce que les dessins ne sont pas neutres, à savoir inodores ( de sentiments ),
ni insipides ( de messages ) les parents n'y sont pas insensibles !
Certains souhaitent que leur enfant leur fasse des beaux dessins, c'est-à-dire des dessins collant bien à la réalité.
Les dessins irrationnels comme des rêves sont pour certains adultes intolérables.
Ainsi...
" Tiens, Maman, j'ai fait un dessin pour toi ", dit David qui, sur un bout de carton, a dessiné bombes,
têtes de mort, mitraillettes, glaive sanguinolant, bonhomme pendu.
La mère prend le dessin, le regarde, et brusquement le rejette sur la table. " Ce dessin tu peux le garder, tu sais que tes vilains dessins je n'en veux pas.  Tu peux les dessiner si tu veux mais il ne faut pas me les donner, je les trouve horribles ".
Le message sous-jacent du dessin de David ne parlait pas d'amour et d'eau de rose... mais d'agressivité, de meurtres, d'attaques et de mort.  Ce thème, c'est évident, ne plaît pas à sa mère, preuve sans doute qu'elle n'y est pas insensible.  Si elle le trouve " vilain ", ce dessin, c'est sans doute qu'il la renvoie à un aspect d'elle-même, à un temps de son histoire qu'elle a du mal à accepter.  Ce dessin réveille en elle un échec qu'elle ne souhaite pas entendre.
Sur ces entrefaites, entre le frère de David.  Il voit le dessin sur la table et spontanément s'exclame :
" Ouah, quel chouette dessin, j'aime les couleurs ".  Visiblement, le message d'agressivité que colporte le dessin fait moins peur au grand frère qu'à la mère.  Il est vrai que c'est à la mère que le contenu s'adresse car il lui a été offert.
" Pourquoi donc mon enfant ne dessine-t-il pas pour lui?  Il a toujours besoin de donner ses dessins à quelqu'un ", se demande la maman de David.  Un dessin d'enfant, un vrai, fait avec tout son coeur et pas seulement avec sa tête, nes'adresse pas à tous où à personne.  En général, les dessins contiennent un message spécifique destiné à la personne à qui ils sont offerts.  Un dessin, c'est une lettre, un communiqué adressé à un destinataire.
Pour le jeune enfant, un dessin est donc bien plus que la représentation de quelque chose qu'il voit.
Parfois, c'est une question posée à l'adulte, ou encore une interrogation sur des thèmes primordiaux qui nous concernent tous : l'amour, la mort, la solitude, la vie...
Le dessin, plein de sang bien rouge, offert par David à sa mère, parlait peut-être de la nécessité de pouvoir imaginer la mort de l'autre, en l'occurence ici celle de la mère puisque c'est à elle que s'adresse le message, afin de se sentir le droit d'être vainqueur, d'être fort, de survivre aux épreuves.
En rejetant le dessin, la maman signe un interdit de dialogue sur ce thème.  Peut être ce dessin parlait-il de David, de sa peur d'être tué par sa mère?  Symboliquement bien sûr!  Le sujet étant clos, on n'en saura jamais la vérité.
Un dessin a toujours une histoire, même si en la composant, l'enfant n'a pas d'emblée conscience de cette histoire.
Un dessin peut raconter un moment fort de la vie de l'enfant, ou encore questionner sur la façon dont il est perçu par l'entourage, à moins qu'il ne parle de la manière dont il se perçoit lui-même ou dont il vit son entourage.
Toujours, dans son dessin, le petit parle soit de ce qu'il sait et voudrait faire partager, soit de ce qu'il voudrait savoir.

Commentaires
Rechercher RSS
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."