Home Articles par Edition Le Ligueur Punir
Punir PDF Imprimer Envoyer

Diane Drory
Est-il normal que l'enfant cherche à enfreindre la loi?  Oui! Il est sain et de bonne guerre que, face à une règle, l'enfant en teste la validité en s'y opposant.
Pour les parents, il est essentiel d'être convaincus qu'un enfant qui s'oppose, cherche à transgresser la limite et tente de prendre le plus de pouvoir possible sur le monde qui l'entoure, est un enfant normal.  Sachant qu'il est dans l'ordre des choses qu'un gosse s'oppose, les parents pourront oser une éducation ferme mais chaleureuse.
Parfois l'adulte imagine que son fils ou sa fille a un comportement rebelle parce qu'il ou elle veut " avoir sa peau " ou bien qu'il ou elle ne l'aime pas.  Souvent, cet éducateur au narcissisme fragilisé exprimera verbalement son souhait que l'enfant rebelle adopte une attitude différente.  Moins souvent, il osera un acte qui vienne marquer le poids de ses paroles....à savoir : la punition.
Prenons un exemple classique : " Pendant les repas, la cuisine est transformée en hall de gare, raconte un père.  Ma femme se lève constamment pour aller chercher les plats, l'aînée quitte la table pour ramasser sa poupée, le second trépigne autour de sa chaise ou s'en va continuer ses  jeux, tandis que le petit traîne , tellement son attention est dispersée par tout ce qui se passe autour de lui.  Je deviens fou.  J'ai beau leur demander de rester assis, c'est comme si je chantais Malborough....
Ils se remettent à table trente secondes et puis la bougeotte de l'un ou l'autre reprend.  N'ont-ils aucun plaisir à être avec moi à table?  Font-ils cela pour m'ennuyer, pour me mettre à bout?  Quand, excédé, je hurle en tapant sur la table, un peu de calme revient autour du repas familial.  Je n'aime pas agir de la sorte et n'obtenir une paix toute provisoire que parce que je terrorise.
Que faire ?".
Ce papa exprime son souhait mais, mis à part ses hurlements excédés, aucun acte ne vient donner une certaine pesanteur à ses demandes réitérées.  Les agissements des enfants n'entraînent aucune conséquence claire.  Dans ce cas, pourquoi changeraient-ils d'attitude?  Il n'y a aucune raison!
Ce n'est pas par manque d'amour pour leurs parents que ces enfants sont remuants à table, mais bien parce que c'est dans ce sens que va leur désir!  Comme rien, à part " quelques paroles sciantes du paternel " ne vient réellement y faire obstacle, pourquoi réprimeraient-ils celui-ci?
Punir, c'est agir.  C'est donner un fondement tangible à nos paroles.  C'est montrer que ce que l'on dit, ce que l'on demande, ce n'est pas du vent.  L'enfant a besoin de sentir le poids de nos paroles, afin que le langage soit une référence solide, un point de repère sûr.
L'enfant ayant quitté la table, somme par le père, après avertissement, de ne plus y revenir, se mettre à réfléchir aux conséquences de son acte...
La punition fait partie du " jeu " éducatif entre l'adulte et l'enfant.

Commentaires
Rechercher RSS
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."