Home Articles par Edition Le Ligueur Tu sera un génie, mon fils
Tu sera un génie, mon fils PDF Imprimer Envoyer

Diane Drory
Jérôme, trois ans, rentre dans la pièce, ne dit pas bonjour, ne regarde personne.
Soudain, il voit le journal sur la table.  Il se précipite et à l'ahurissement de tous accroche
son regard sur les gros titres.  Il pointe du doigt, en les lisant à haute voix, les différentes
voyelles !
" A son âge, 'c'est extraordinaire !",s'exclame l'assemblée.  Fier de son succès, le petit jette un coup d'oeil autour de lui, repère la carpette d'entrée sur laquelle est écrit " Bienvenue ".  Même scénario : sans erreur, il nous lit toutes les voyelles.
" Ce n'est pas tout ", nous raconte fièrement son père  " il est capable de reconnaître toutes les marques de voiture et de les nommer ".
" Impossible à cet âge ! "  lui retorque-t-on.  " Vous aller voir ",répond le père en hissant son rejeton sur l'appui de fenêtre.  Consternation.  Voici ce petit bout d'homme qui impressionne son public avec " Peugeot ", " Volvo ", " Volkswagen ".... Pas une erreur dans le repérage et la nomination des différentes " bêtes " métalliques.
Un génie Jérôme
En y regardant de plus près, on apprend que Jérôme n'est pas toujours " propre ", comme on dit communément.  En l'observant, on constate que cet enfant parle très peu et très mal.  S'il annonce des noms de voiture, il est incapable de dire  " J'ai soif " ou  " J"ai envie de jouer " ou encore moins de dire " Non ". Cet enfant a bien trop peur de décevoir.  Il est là, petit robot, vivant pour satisfaire les ambitions de Papa qui depuis toujours rêve d'un fils super performant.
Depuis notre tendre enfance, tous, nous créons cet enfant fruit de notre imagination, ce bébé pas encore né, pas encore conçu mais qui réalisera nos voeux les plus chers.  Cet enfant qui sera tout ce que nous n'avons pas été.  Ou, au contraire, il devra connaître les mêmes bonheurs, les mêmes épreuves que les nôtres.  Cet enfant imaginaire, en général, perd bien des plumes quand il est confronté à l'enfant réel !  Le petit bébé bien vivant est bien différent de celui de nos rêves.
Le papa de Jérôme n'a pas pu abandonner son rêve d'avoir un enfant " génial " face à la réalité vivante d'un petit garçon nommé Jérôme.
Son fils sera peut-être un génie des chiffres et des lettres avant l'âge, " car maintenant je commence à l'initier à l'ordinateur ".

Commentaires
Rechercher RSS
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!

!joomlacomment 4.0 Copyright (C) 2009 Compojoom.com . All rights reserved."