Home Articles par Edition Psychologies Magazine Belgique Toute une année pour transformer le monde
Toute une année pour transformer le monde PDF Imprimer Envoyer

A quoi serai-je attentive, cette année ?

Premièrement, à bannir du discours quotidien le mot « crise » et son cortège de plaintes et de sinistrose. Ce qui traverse nos vies à toute allure, et souvent nous dépasse, n’est-ce pas plutôt une société en pleine mutation ? Ne vivons-nous pas un changement profond qui nous confronte à de nouveaux conflits à résoudre, à des défis écologiques majeurs et à des innovations technologiques révolutionnaires ?

L’enjeu du futur ne consiste-t-il pas à veiller à préserver l’essence de notre spécificité humaine en maintenant le cap sur nos valeurs et notre indépendance psychique ? Si la majorité d’entre nous souhaite contribuer à un monde meilleur, conscientisé et humaniste, sachons que cela ne nous tombera pas du ciel. Il nous faudra prendre des risques, innover, bouleverser codes et convictions, tout en restant fidèle à nous-mêmes et à nos valeurs. L’essentiel d’une vie n’est-il pas de réaliser ses engagements personnels ?

A quoi serai-je attentive cette année ?

A être fidèle à mes convictions, à me battre pour trouver des percées dans des courants de pensée qui, dans l’illusion de vouloir tout maîtriser et légiférer à outrance, nous dépossèdent de nous-mêmes et de notre libre arbitre. Ainsi je m’insurge ouvertement contre l’aberrante volonté politique de demander à un enfant en grande souffrance physique de prendre la décision d’organiser son suicide. Faut-il tourmenter un enfant en fin de vie en le responsabilisant d’une prise de décision qui l’engage dans un conflit de loyauté ? D’ailleurs les enfants demandent-ils de « mourir officiellement » d’une injection ? L’expérience démontre qu’ils aspirent surtout à une fin paisible. De nos jours, on ne laisse plus quelqu’un souffrir impunément. Face à une douleur trop intense, ne peut-on pas faire confiance à l’équipe pluridisciplinaire qui prendra avec les parents, avec l’enfant, la décision d’administrer des sédations terminales ? L’extension de la loi sur l’euthanasie aux mineurs n’est-il pas un projet manquant de réflexion ?

A quoi serai-je attentive cette année ?

A arpenter ma vie à grandes enjambées en favorisant l’échange, le partage et le respect de l’autre. Chaque rencontre nous enrichit d’une nouvelle sensibilité et nous permet d’accéder à un niveau élargi de conscience du monde.

A quoi serai-je attentive cette année ?

 

A me souvenir, jour après jour, que les valeurs humaines sont des graines à semer et à cultiver dans le cœur de nos enfants afin qu’ils puissent faire de leurs vies une prodigieuse aventure humaine.

 

Psychologies, Janvier 2014