Home Articles par Edition Psychologies Magazine Belgique De la culture
De la culture PDF Imprimer Envoyer

"La culture est un excellent placement. Un euro accordé à la culture est rendu au centuple en bonheur de vivre et en développement humain." (Jack Lang)

En réaction aux mesures d’économie touchant les institutions culturelles, il est de notre devoir de plaider pour une société multiculturelle qui offre de la transmission, de la création, de l’invention, de la capacité de rencontrer l’autre dans sa différence.

La Culture, cette formidable aventure métaphysique de l’humanité, marque les civilisations par ses courants de pensée, par ses recherches scientifiques, par ses transcendances. 0ù il y a de l’humain, il y a de la culture. Le monde de la culture est un monde sans frontières. Le Mondial et les nombreux festivals d’été nous ont montré comme cette culture de masse peut produire des alliances planétaires et fédérer des entités politiquement  antagonistes. Nous ne sommes jamais aussi belges que quand les Diables Rouges se surpassent.

Certains aspects de la culture  dénoncent des courants qui mènent à la sclérose, à l’uniformisation, à l’exclusion... à la mort. D’autres aspects ouvrent à de nouveaux courants d’intelligence, pensent et  agissent à contre-courant afin d’aller à l’encontre de concepts établis ou de normes de groupe. L’art est incontestablement le langage le plus approprié pour capter l’air du temps, traduire des sensations ou pérenniser des émotions. Il fait réfléchir sur notre identité et sur le monde qui nous entoure.  La richesse des différentes cultures, de leurs visions, de leurs points de vue nous offre une variété de regards dans lequel se forme un vaste horizon de pensée.

Les avantages de la culture sont trop souvent méconnus. Aussi, devant l’intolérance, la pensée unique, l’obscurantisme, la violence, pourquoi ne pas emprunter ce chemin ? Il offre des ouvertures lumineuses qui peuvent renverser la perspective de grandes controverses. Ainsi depuis 2009 au Brésil, les prisonniers bénéficient d’une remise de peine de 4 jours  contre le résumé d’un livre. Voilà une expérience qui brise la logique de rachat par la seule  privation de liberté. Ce principe de salut par la culture donne des résultats encourageants quant au recul des violences et à l’amélioration de l’ambiance carcérale, et favorise, chez les détenus, la prise de conscience. En Mongolie, j’ai entendu des prisonniers  s’épancher au travers de chants entièrement composés par eux. La beauté mélancolique de ces mélodies restera à jamais gravée dans ma mémoire.

Lorsqu’on aborde la question de savoir dans quelle société nous voulons vivre, les réponses ne se donnent-elles pas au travers de la culture ? Potentiellement, l’homme est par nature musicien, peintre, architecte, poète. Ces infinis territoires de l’imaginaire permettent de se promener dans l’immense histoire de l’humanité. Celle qui nous a précédés, celle  qui nourrissant notre présent, engage notre futur en éduquant nos esprits et nos cœurs.

 

Encourageons la culture dans tout ce qu’elle nous offre de sens et de lien.

Publié dans Psychologie Magazine Belgique Février 2015