• fille-nounours
  • enfants-plage
  • fille-mer-chien
  • velo
  • enfant-dessin
  • fille-chien
  • enfants-bataille
  • garcons-riviere
  • garcon-dessin
  • garcon-et-bebe
  • bebe-frere
  • fille-ado-chien
  • fille-portable
  • parent-enfant-main
  • enfants-bataille-coussins
  • fille-bulles
  • garcon-couche-chien
  • garcon-feuilles
  • parents-mains-fillette
  • bebe-bac-a-sable
  • garcons-tire-la-langue
  • mains-adulte-enfant
  • maman-bras-bebe
  • fille-ado-ecole

La cadette veut être identique à l'aîné

J’ai deux filles de 6 et 10 ans. J’ai quelques soucis avec la cadette. Elle passe son temps à vouloir faire comme sa sœur : elle veut les mêmes jouets, elle répète tout ce qu’elle dit, elle veut les mêmes activités… J’ai beau lui répéter qu’elle a sa propre vie et qu’elle doit voler de ses propres ailes, rien n’y fait. Le problème, c’est que ce comportement énerve sa grande sœur, qui en a parfois assez de cette petite qui l’imite à tout bout de champ. Comment réagir ?

Diane Drory :

L’enjeu de la majorité des seconds de famille, est d’essayer de dépasser son aîné ! Ou du moins d’être à son niveau, d’avoir la même reconnaissance sociale. Pour votre cadette, la difficulté réside dans le fait, qu’à ses yeux, c’est en étant « identique » à sa sœur qu’elle peut obtenir cette reconnaissance sociale. Comme si tout ce qui faisait la richesse de sa différence était sans valeur !

Votre cadette manque donc essentiellement de confiance en elle. Elle ressent la spécificité de son être à elle comme n’ayant, aux yeux des adultes, aucun intérêt majeur. Comme si elle ressentait l’impression que l’aîné comble tellement toutes vos attentes qu’il n’y a plus rien à ajouter…

Pour cette raison, sans doute, toute votre argumentation la poussant à trouver sa différence, à vivre sa vie, à suivre sa voie, à voler de ses propres ailes, restent sans effet majeur. Vous avez beau dire, vos paroles restent sans écho, votre cadette ne vous croit pas.

Elle est imprégnée de l’idée que seule la façon de faire et d’être de l’aînée répond à l’idéal parental. Tant que cela sera la vérité de son cœur, vous aurez beau lui tenir les plus beaux discours, cela ne servira à rien. Au contraire, se sentant incomprise, cela risque seulement d’intensifier son comportement imitatif pour être enfin comprise comme l’aînée…

Reste à chercher dans votre histoire, dans celle du père ou celle de l’enfant, voire dans l’alchimie des trois,  ce qui à pu mettre en place ce malentendu.

Reste à voir comment mettre en valeur la différence de la cadette. Comment l’aider, via la reconnaissance que vous ou son père lui donnerez, à ne plus nier ce qui fait l’essence de sa personnalité mais au contraire l’aider à cultiver, à développer la spécificité de son être. N’hésitez pas à faire des activités seule avec elle, des choses que vous ne faites pas avec sa sœur. Son père peut l’aider à se décoller du modèle identificatoire qu’est sa sœur en prenant du temps avec elle en tête-à-tête. En lui parlant d’elle, de comment il la perçoit, de ce qu’il aime et admire en elle, de ce qu’il a envie de partager avec elle.

Alors, un jour, espérons-le, elle s’aimera suffisamment pour s’autoriser à être unique. 

Mots clés: Education Fratrie Rivalité