Le Ligeur

Merveilleux objet que le doudou! Qu’il s’agisse d’un bout de tissu ou d’une peluche qui a déjà bien vécu… Grâce à sa douceur au toucher, à son odeur familière ou à son « goût » particulier, votre loulou retrouve avec lui la sécurité, se calme, a moins peur. Alors oui, qu’il se nomme Doudou, « mon doudou » ou tout autre, il est précieux pour votre enfant.

Lire la suite

Diane Drory
Eric a 5 ans depuis hier.  C'est un aîné chétif, timide, renfermé, toujours aux aguets, cherchant désespérément à plaire à son père.  Celui-ci éprouve spontanément,  on pourrait dire contre son gré plus de sympathie pour son second fils.
Cette attitude chagrine la mère.  Aujourd'hui, l'avis de la maîtresse d'école l'alarme.
L'enfant a de telles difficultés à se mettre au niveau des autres que déjà, on envisage l'enseignement spécial.
" Moi, dit-elle, je n'ai pas l'impression que cet enfant manque d'intelligence.  Bien sûr Eric est très différent des ....( nom de famille de son mari ) qui sont grands et barraqués, criant fort et haut leurs opinions."
" A qui donc cet enfant ressemble-t-il ? " lui demandais-je.
La maman fond en larmes.

Lire la suite

Une autre voix

Diane Drory
Isabelle, âgée d'environ cinq ans, fait des courses avec sa Maman dans une grande surface.  Celle-ci pousse un énorme chariot plat sur lequel sont entassés des objets de tous genres qui menacent de tomber à chaque virage.
Le déplacement périlleux du chariot vers les caisses, sans accrocher tout à son passage, énerve déjà passablement cette maman.  Voilà qu'en plus le chemin est barré par sa fille qui, à quatre pattes, joue avec un autre enfant.
" Isabelle, tire-toi de là ! " lui lance sa mère...
Qui entendre ?

Lire la suite

Diane Drory
Jérôme, trois ans, rentre dans la pièce, ne dit pas bonjour, ne regarde personne.
Soudain, il voit le journal sur la table.  Il se précipite et à l'ahurissement de tous accroche
son regard sur les gros titres.  Il pointe du doigt, en les lisant à haute voix, les différentes
voyelles !
" A son âge, 'c'est extraordinaire !",s'exclame l'assemblée.  Fier de son succès, le petit jette un coup d'oeil autour de lui, repère la carpette d'entrée sur laquelle est écrit " Bienvenue ".  Même scénario : sans erreur, il nous lit toutes les voyelles.
" Ce n'est pas tout ", nous raconte fièrement son père  " il est capable de reconnaître toutes les marques de voiture et de les nommer ".

Lire la suite

Diane Drory
Comme il est triste de grandir avec le sentiment de ne jamais savoir faire rire ses parents ?
Celine a dix ans maintenant.  Cette enfant très pâle a une voix si fluette qu'il faut vraiment tendre l'oreille pour comprendre ce qu'elle dit.
" Moi, je ne sais pas faire rire Maman "  ose-t-elle timidement au cours de la conversation.
" Mais comment, tu m'as déjà souvent fait rire ! " rétorque la mère en citant quelques incidents ou maladresses de sa fille qui l'on fait rire de bon coeur.  Céline la regarde étonnée.  Elle avait complètement oublié tous ces événements ou en tout cas elle niait qu'ils aient fait rire sa mère.

Lire la suite

Un ouvrier de 45 ans, licencié chez Arcelor Mittal, vient de se suicider. Comment un enfant peut-il vivre la perte de travail de son père ? Nous avons posé la question à Diane Drory, psychologue et psychanalyste.

Lire la suite

Diane Drory
Sophie fut une enfant modèle, elle nous en explique le mode de fabrication
" Je me souviens, petite fille, j'avais plein d'idées.  J'adorais dessiner des mondes qui n'existent pas : des maisons bigarrées en forme de fruit, des arbres bleus avec des jambes, des extra-terrestres mauves avec des oreilles pointues....Cela déplaisait profondément à Maman, elle me lançait de cinglants "  Ces fantaisies absurdes d'enfant pas raisonnable, c'est vraiment laid ".  Alors, pour lui plaire, je me suis efforcée de  dessiner de belles maisons carrées, aux lignes droites tracées avec la latte, en prenant bien garde de gommer tout ce qui dépassait.  Mes parents étaient émerveillés devant ces dessins " clean " et débarrassés de toute étrangeté.  Mes idées, je n'en parlais plus, c'était trop fou pour mes parents.  Peu à peu, je les ai oubliées."

Lire la suite

Diane Drory
Dans l'intervalle de quelques jours, une maman et une enfant me racontèrent de si belles vérités sur l'importance des papas, que je ne peux résister à l'envie de vous en faire part.  N'oublie-t-on pas parfois d'insister suffisamment sur le rôle essentiel d'un papa qui prend sa place dans la réalité quotidienne?

Lire la suite

Diane Drory
Pour un enfant de 6 ans, réussir sa première année primaire est une notion souvent hors de portée de son entendement!
Pour l'adulte, réussir une première année primaire signifie que l'enfant termine son année avec un acquis de connaissances quantifiées par 70, 80 où 90 %  suivant l'ambition que ce même adulte projette dans l'enfant.
" C'est important de réussir à l'école ", " Fais ceci ou cela pour être le meilleur à l'école ",
" Pour réussir sa vie il faut réussir à l'école " ou encore   "  Tu dois être le plus fort à l'école ",
autant de petites phrases répétées à longueur d'enfance.

Lire la suite

Diane Drory
Que des parents décus quand, à leurs efforts d'organiser un bel anniversaire, de créer un Noêl merveilleux, de concocter une première communion de rêve, leur enfant oppose un air triste, boudeur ou décu.
A chaque fête d'anniversaire, Aline va bouder dans sa chambre dès que ses amies arrivent.  Certaines années, elle a refusé de venir souffler les bougies.
Roger, dès qu'il y a fête à la maison, Noël,  fête de famille pleurniche, refuse de participer à la gaieté générale.
Laurent vient de faire sa première communion.  Le lendemain du grand jour, sa mère, le conduisant à l'école, s'entend dire : " Je ne me suis pas amusé à ma première communion ! ".

Lire la suite

Diane Drory

Contact

Diane Drory

Psychologue-Psychanalyste

Avenue Franklin Roosevelt, 51
1050 Bruxelles  - Belgique
E-mail : Envoyer un e-mail 
Tél : +32 9 2522570
Prise de rendez-vous les lundis entre 9h30 et 11h

Copyright © 2009-2018 Diane Drory. Tous droits réservés