• fille-bulles
  • parent-enfant-main
  • garcon-et-bebe
  • fille-portable
  • garcons-riviere
  • enfants-bataille-coussins
  • garcon-couche-chien
  • garcons-tire-la-langue
  • fille-nounours
  • parents-mains-fillette
  • fille-ado-chien
  • fille-mer-chien
  • garcon-dessin
  • mains-adulte-enfant
  • enfants-plage
  • fille-chien
  • fille-ado-ecole
  • bebe-frere
  • bebe-bac-a-sable
  • velo
  • enfant-dessin
  • garcon-feuilles
  • maman-bras-bebe
  • enfants-bataille

Comment un enfant comprend-il la mort

 

Pour bien comprendre ce qu’un enfant pense de la mort, il faut s’enquerir de ce qu’il en a véçu. En d’autres mots pour aider un enfant à donner un sens au phenomène pour le moins troublant qu’est la mort, il est utile de réaliser que notre vision des choses diffère suivant notre évolution mentale.


La vision de la mort varie donc avec l’âge.
Pour un enfant de moins de 5ans, la mort n’est pas reconnue comme telle. Les morts ont encore vie et conscience, la mort est assimilée au sommeil. Aussi l’enfant imagine-t-il aisément que l’animal ou le décédé pourrait revenir. L’enfant peut aussi imaginer être la cause de la disparition, la pensée magique bat son plein entre 2 et 5 ans. A cet âge Vie et Mort font partie d’une et même alchimie; rien ne dit d’ailleurs que cette vision des choses est érronée...
Entre 5 et 9 ans, il y a confusion entre la mort et le mort. La mort renvoie donc à LA personne ou à L’ animal qui a disparu, qui est absent. Il est encore malaisé à cet âge de considérer la mort “raisonnablement” c’est à dire comme un principe géneral d’évolution.
Il faudra attendre qu’un enfant ait près de 10 ans pour que la mort soit comprise comme étant un processus qui se déroule selon certaines règles de cessation des fonctions biologiques. L’enfant adopte alors, tel nombre d’adultes, une vision très “terre à terre” de la mort...

Mots clés: Mort