• bebe-frere
  • fille-bulles
  • enfants-bataille-coussins
  • fille-chien
  • parent-enfant-main
  • garcons-tire-la-langue
  • maman-bras-bebe
  • fille-mer-chien
  • garcons-riviere
  • enfants-plage
  • fille-nounours
  • enfant-dessin
  • fille-ado-chien
  • fille-portable
  • enfants-bataille
  • mains-adulte-enfant
  • fille-ado-ecole
  • parents-mains-fillette
  • garcon-dessin
  • garcon-et-bebe
  • velo
  • garcon-couche-chien
  • garcon-feuilles
  • bebe-bac-a-sable

Oh temps, suspend ton vol

Il y a quelques semaines a peine, de nombreuses familles vivaient au rythme détendu et naturel des vacances. Soudain sans crier gare, les vacances étant finies, le temps reprend ses droits, son emprise trépidante et gère toute la famille. Pas facile pour un petit enfant de s'y retrouver! Ainsi, le matin par exemple, ce n'est guère l'envie de se lever qui nous pousse hors du lit mais bien plus la sonnerie du réveil nous annoncant: "C'est l'heure!". De même, à l'école, la cloche sonne car il est midi, ce qui ne signifie d'emblée signe de faim et d' envie de se mettre à table. Pire, le soir, il faut aller au lit "car il est 7H30", cette heure fatidique n'etant pas d'office, pour les enfants, synonyme de: sommeil tambourinant sous les paupières et envie de se coucher!
Ainsi va la vie. N'empêche que la compréhension du temps, chose impalpable, sans cesse présente dans le discours adulte, représente pour les petits  un réel casse-tête chinois. Souvent, ce ne sera qu'à l'âge de sept ans qu'un enfant acquerra la notion de l'heure, des jours, des mois et des années lui permettant ainsi de comprendre le sens de sa date de naissance.
"Vite, vite, le temps passe" Corinne, ahurie, regarde sa mère; la petite, elle, n'a rien vu passer...Son corps non plus n'a rien senti passer mis à part les paroles maternelles ayant traversé ses oreilles. Elle se jure d'être, la prochaine
fois,  plus attentive à repérer la chose "temps" lorsqu'elle passera! Ainsi, peut-être  comprendra-t-elle mieux l'agitation de maman.
"T'as vu l'heure!" Leure? Connaît pas cette personne. Si Corinne doit en juger au comportement de son papa, Leure serait une sorcière terrifiante! En effet, à cette phrase, d'un trait, il avale sa tasse de café et disparaît derrière la porte d'entrée sans même avoir serré sa petite dans les bras.
Corinne, comme tant d'autres enfants se sent sans doute parfois leurrée à force d'être confrontée à quelque chose d'aussi insaisissable que le "temps". L'enfant vit intensément et essentiellement au présent, il lui faudra plusieurs années pour apprendre à situer le moment présent entre passé et futur.
"Le temps presse" Presse contre qui? Contre quoi? Quelle interrogation, pour un petit, cette phrase qui crispe le visage de l'adulte. Effectivement l'enfant ressent une "mise sous pression". Mais la raison reste, à ses yeux, énigmatique. L'enfant se sent, en général, libre et léger, tout en émerveillement face à l'instant présent. L'autre jour, le petit Nestor, explique: "Tu sais, il y a des choses importantes pour les adultes dont les enfants n'ont rien à faire. C'est difficile à comprendre les grands!"
"Pas de temps à perdre" Quelle est cette mystérieuse chose à laquelle les parents semblent si attachés? A les voir, ils poursuivent d'une course éperdue quelque chose qui semble perdu d'avance! Bien plus angoissant, pour l'enfant,
sera cette petite phrase jetée parmi tant d'autres: " Je perds du temps à cause de toi!" Penaud, l'enfant se questionne: "Quelle action malvenue ai-je commise pour faire perdre aux yeux de l'adulte quelque chose d'aussi précieux? Ai-je donc un tel pouvoir?". Certains enfants, traînant plus qu'il n'en faut en exécutant une tâche, (les devoirs, par exemple) vivent le paradoxe de se sentir à la fois coupables et grisés d'exercer pareille emprise sur l'adulte.
"Attends, je n'ai pas le temps" Attendre quoi? Que l'adulte soit disponible? C'est peine perdue puisque l'adulte avoue d'emblée ne pas avoir cette chose si précieuse appelée "temps"!
Après tout, l'importance du temps ne serait-elle pas liée à l'usage qu'on en fait? Le temps doit-il a tout prix ne faire parler de lui qu'en terme de perte, d' objet invisible  glissant entre les doigts de l'adulte malgré tous les efforts de celui-ci.?
"Je vais prendre du temps" Même, si moi l'enfant, je ne sais pas encore réellement de quoi il s'agit lorsqu'on parle de temps, je suis rassuré de savoir qu'il s'agit de quelque chose de disponible, à portée de main, que l'on peut prendre. Une vie harmonieuse est celle ou à tour de rôle, les différents membres d'une famille se "donnent du temps" l'un à l'autre.
Eh oui, le temps peut apporter bonheur et réjouissances; ne parle-t-on pas de "Se payer un peu de bon temps"?