• enfants-bataille-coussins
  • fille-mer-chien
  • fille-nounours
  • garcons-tire-la-langue
  • fille-bulles
  • garcons-riviere
  • garcon-et-bebe
  • velo
  • fille-chien
  • garcon-dessin
  • bebe-frere
  • enfants-bataille
  • garcon-feuilles
  • mains-adulte-enfant
  • enfant-dessin
  • parents-mains-fillette
  • maman-bras-bebe
  • garcon-couche-chien
  • bebe-bac-a-sable
  • fille-portable
  • fille-ado-ecole
  • parent-enfant-main
  • fille-ado-chien
  • enfants-plage

Se sentir comme un bulletin sur pattes

"L’année scolaire vient de commencer. Je rentre en 4ème, et croyez le ou non: JE STRESSE. Non, pas parce que je n’ai pas retrouvé dans ma classe mes amis de l’année passée. Non, pas parce qu’entre le prof de math et moi c’est déjà galère. Non, pas parce que j’ai des boutons sur le visage (âge ingrat disent certains). Non, je stresse à cause de vous, chers parents.

Parfois j’ai la triste sensation qu’à vos yeux je ne suis qu’un bulletin sur pattes car quant à qui je suis, une chose vous importune: mes résultats scolaires. Oui, bien sûr, au retour de l’école vous me demandez si la journée à été bonne, si tout va bien mais bien peu de questions en ce qui concerne ma vie d’ado. A vos yeux j’ai l’impression qu’elle se résume à : étudier... L’école n’est pas qu’une forteresse du savoir, c’est aussi un  monde où se jouent des rivalités sans pitié, où la violence est souvent de mise, où plane la tentation de la drogue, la banalisation de l’alcool, l’angoisse du racket. Non, contrairement à ce que vous me répétez, mon avenir ne « dépends «  pas que de ma réussite scolaire, il dépend aussi de la manière dont je vais gérer mon quotidien dans cette école de vie. De comment je vais aimer mon nouveau corps rempli d’élans inconnus bien plus questionnant que les cours, tant il vibre d’émotions, de désir, de pulsions. Trop souvent  on vole l’enfance des enfants, laissez nous notre adolescence ! Notre futur, vous n’avez de mots qu’à ce sujet, comprenez que pour nous c’est le présent qui importe! Notre futur devrait se dessiner aux contours de vos rêves ? Svp, arrêtez de vivre à travers nous. Arrêtez de penser que votre bonheur dépend de notre réussite scolaire… Vivez votre vie et laissez nous la nôtre!

Vous vous imaginez qu’à l’arrivée du 1er juillet, les soucis d’école se noient dans notre programme de vacances. Eh bien détrompez vous! On stresse déjà pour l’année suivante, on angoisse à l’idée de vous confronter à une désillusion. Parfois déjà hanté par la crainte de ne pas être à la hauteur de ce que cette année nouvelle nous posera comme challenge ? Je ne veux plus entendre que je suis la honte de la famille parce que je n’ai eu que 50% en néerlandais. Cette phrase qui a clôturé la vision de mon (par ailleurs bon !)  bulletin de fin d’année, m’a tué le moral et blessé au cœur. Sachez que dès le premier jour de vacances le stress est là, la crainte de vous décevoir c’est JAMAIS FINI....

Sachez que vos chers petits,  ces êtres qui sont vos soucis premiers, ces prunelles de vos yeux, finissent par perdre leur confiance en eux tant ils ont peur de ne pas être l’enfant que vous avez désiré, celui pour lequel vous avez décidé d’arrêter la contraception. Arrêtez d’étiqueter mon quotidien en bon ou mauvais élève cela ne fait que diminuer mon intérêt pour l‘école et bien d’autres avant moi s’en sont détournés quand on leur met la barre trop haute. Internet vient de m’apprendre que face à une critique blessante sur notre performance, notre cerveau montre une activation des zones impliquées  dans l’anxiété et la frustration. Et que les énergies négatives perturbent l’attention et la mémorisation indispensables à l’apprentissage. Alors, mes chers parents, si vous voulez vraiment me faire un immense cadeau lors de cette année scolaire, intéressez vous à ma vie, aidez moi à comprendre qui je suis, encouragez moi, soutenez moi et ne me balancez plus la menace du futur qui sans des « beaux » points au bulletin, fera de moi une “bonne à RIEN “....

Je vous aime

Enaïde" 

Mots clés: Ecole